La publicité personnelle

Modifications, mises à jour et événements.
Avatar du membre
Seja
Admine
Messages : 1186
Enregistré le : 27 nov. 2017, 15:53
Contact :

Re: La publicité personnelle

Message par Seja »

Sissi84 a écrit : 01 sept. 2020, 12:16 Je suis d'accord , mais il faudrait que ça concerne uniquement les oeuvres publiées par un éditeur, par celles auto-publiées.
Parce que l'autoédition est un ramassis d'auteurices raté-e-s qui ont été refusé-e-s par les sacro saintes maisons d'édition ? Merci beaucoup d'éviter ce genre de raccourcis stigmatisants qui dénigrent le travail de quantité d'auteurices qui essaient de rendre l'autoédition professionnelle.

Avatar du membre
Zénodote
Messages : 684
Enregistré le : 09 janv. 2018, 00:25
Contact :

Re: La publicité personnelle

Message par Zénodote »

J'aime beaucoup ton idée @Lohiel d'un registre des publications de textes travaillés sur PA, ça permettrait de garder le lien tout en mettant tout le monde sur un pied d'égalité :) Comme tu le dis, ça pourrait être quelque chose de très basique, par ordre alphabétique, avec le titre, le nom de la plume, le résumé en quelques lignes, le type de publication (nom de la maison d'édition ou autoédition, en précisant éventuellement où le trouver dans ce cas) et la date de sortie... Je pense que ce registre pourrait être intéressant à la fois pour les plumes qui veulent lire des textes PAesques en format papier et celles qui aimeraient en savoir plus sur le devenir des manuscrits, les choix d'édition, tout ça tout ça.

Même si on finit toujours par avoir ces informations en visitant les jdb des uns et des autres, sans doute que les nouvelles plumettes (et les anciennes) seraient contentes de trouver ces données rassemblées en un seul endroit, par exemple dans un sujet dédié ou sur un fichier Excel.

Bon, j'arrête de balancer des idées, ignorez-les si elles sont mauvaises :'D
Modifié en dernier par Zénodote le 01 sept. 2020, 15:03, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Sissi84
Messages : 574
Enregistré le : 12 août 2020, 14:29
Localisation : À bord du « Folovent »
Contact :

Re: La publicité personnelle

Message par Sissi84 »

Seja a écrit : 01 sept. 2020, 14:31 Parce que l'autoédition est un ramassis d'auteurices raté-e-s qui ont été refusé-e-s par les sacro saintes maisons d'édition ? Merci beaucoup d'éviter ce genre de raccourcis stigmatisants qui dénigrent le travail de quantité d'auteurices qui essaient de rendre l'autoédition professionnelle.
Je signale au passage que j'ai autoéditer mon bouquin ! Ça n'avait rien de péjoratif. C'était juste pour souligner que PA permet à des auteur.e.s de se révéler auprès d'éditeurs.

Avatar du membre
Seja
Admine
Messages : 1186
Enregistré le : 27 nov. 2017, 15:53
Contact :

Re: La publicité personnelle

Message par Seja »

Sissi84 a écrit : 01 sept. 2020, 14:59
Seja a écrit : 01 sept. 2020, 14:31 Parce que l'autoédition est un ramassis d'auteurices raté-e-s qui ont été refusé-e-s par les sacro saintes maisons d'édition ? Merci beaucoup d'éviter ce genre de raccourcis stigmatisants qui dénigrent le travail de quantité d'auteurices qui essaient de rendre l'autoédition professionnelle.
Je signale au passage que j'ai autoéditer mon bouquin ! Ça n'avait rien de péjoratif. C'était juste pour souligner que PA permet à des auteur.e.s de se révéler auprès d'éditeurs.
C'était péjoratif. Et c'est pas parce que t'as autoédité toi même que t'es immunisée contre des préjugés liés à cette pratique. Dans la réflexion que tu donnes dans le message que je viens de citer, tu dis texto qu'une publication chez un éditeur a plus de valeur aux yeux des gens. Et c'est tant qu'on continuera à réfléchir comme ça qu'on continuera à mépriser l'autoédition.

Cependant, ce n'est pas le sujet du topic. Donc si tu veux continuer la discussion, merci de le faire en privé.

Avatar du membre
Allie Oster
Messages : 113
Enregistré le : 21 déc. 2019, 12:06
Contact :

Re: La publicité personnelle

Message par Allie Oster »

Je pense que remettre les pendules à l'heure concernant la publicité personnelle est une excellente manière de replacer PA dans son propre cadre de communauté d'écriture. Les réseaux sociaux ont la promotion pour principale fonction, les communautés ont davantage d'intérêt à rester ce qu'elles sont : un espace de partage bienveillant dans lequel on évite de chercher la gloire et la reconnaissance mais où on peut échanger avec des gens qui partagent les même rêves.

Je crois qu'il est suffisamment possible pour chaque personne fréquentant PA de s'abonner les uns aux autres sur des réseaux comme insta ou facebook pour qu'il ne soit pas nécessaire d'étendre sa vitrine ici.

Je crois qu'une communauté, c'est avant tout l'occasion de rencontrer des personnes. Bien qu'on soit dans un cas de figure où le travail qu'on fait a son importance, je ne crois pas que ce travail doive froidement passer avant le côté humain. Et je crois que la publicité personnelle casse ce côté humain, puisqu'il allume des lumières sur soi qui plongent forcément les autres dans le noir, d'une certaine manière. Lorsqu'on place le spot lumineux sur soi, on ne voit plus son public.

Parce qu'on s'intéresse avant tout aux personnes qu'on croise ici, à leur vision du monde et à leur vision d'un univers inventé, on s'intéresse à leurs avancées et donc à leurs journaux de bord pour ce qu'ils doivent être à mon avis : un espace de communication qui se concentre sur le processus et les pensées qu'il fait naitre et pas un appel à l'attention portée sur soi. C'est toujours chouette, évidemment, de dire aux gens avec qui on se met à partager son propre univers qu'on a avancé. Je crois qu'il y a une manière de le faire. Une manière qui n'implique pas de régler ce projecteur sur soi mais de rester dans une salle bien éclairée et donc ouverte à l'échange.

Dire "trop cool, je suis publiée!" c'est pas tellement un souci en soi. Dire "je suis publiée, vous pouvez trouver mon ouvrage à tel endroit", c'est beaucoup moins sympa. Je crois que la nuance se tient dans la possibilité qu'à l'autre de répondre en tant que personne et pas en tant que public.
"trop cool, je suis publiée!" -> ça implique que l'autre, s'il s'intéresse à votre travail, vienne vous poser des questions à ce sujet. C'est chouette, on reste dans l'échange.
"vous pouvez trouver mon ouvrage ici et là, c'est 20€" -> la discussion est fermée et, quelque part, impérative. Elle n'ouvre pas à la possibilité d'un échange florissant et épanouissant.

"j'ai posté un nouveau chapitre!" -> "allez le lire, c'est tout pour moi, laissez des coms bisou"
C'est très différent de :
"Je parviens à avancer dans mon travail, et ça me rend vraiment heureuse parce que tout ça prend forme!" -> c'est un peu inspirant de savoir que d'autres avancent, aussi. Ca donne envie d'avancer et ça permet aussi de poser des questions : tu en es où? Tu es parvenue à te défaire de ce blocage, comment ?". Vous laissez une possibilité à l'autre d'être contents pour vous, en fait.

Je ne pense pas qu'il faille avoir peur de poster ni de la manière dont on poste dès l'instant où on se pose cette question toute simple : est-ce que je favorise l'échange ou est-ce que je balance juste mon truc en espérant avoir un retour positif ?

Bref, merci aux admines pour le travail fourni dans l'optique de maintenir PA pour ce que c'est : )

Avatar du membre
Flammy
Messages : 1645
Enregistré le : 06 janv. 2018, 13:34
Contact :

Re: La publicité personnelle

Message par Flammy »

Tout d’abord, merci pour toutes vos réactions, c’est toujours intéressant d’avoir votre point de vue sur la question.

Pour répondre à ce qui a été posté depuis le message de Cricri :

Tout d’abord, nous sommes contentes si le copyright “Tous droits réservés” vous rassure pour ce qui est de poster sur PA. Naturellement, cela ne vous empêche pas si vous voulez de prendre d’autres mesures anti-plagiat très peu coûteuses (comme s’envoyer une clé USB avec le texte dessus). Après, il ne faut vraiment pas que cela vous inquiète outre mesure. Il n’y a encore jamais eu de plagiat sur PA (croisons les doigts) et cela reste un comportement minoritaire.


@Lohiel
Sinon, en tant que lectrice insatiable, il m'arrive d'être un peu frustrée lorsque je découvre le début d'un texte excellent ici... et que me reprend ma bonne vieille migraine à la lecture sur écran. Mais je pense aussi que tout est préférable à la transformation de PA en marché à la criée. Donc, eh bien, il faudra juste que je me discipline... qu'au lieu de me dire "génial... ok, on verra ça plus tard" (et risquer d'oublier) j'aille sur le fofo mettre la main sur l'auteur, m'abonner à son Jdb et suivre les évènements, voire lui poser directement la question sur la possibilité de pouvoir lire le texte en un autre format. J'en ai déjà deux ou trois dans le collimateur :DD
C’est en effet ce genre de démarche qu’il faut privilégier. Ne pas hésiter à aller regarder un JdB, si l’auteur propose son roman sous un autre format, il y a de très fortes chances pour qu’il l’ai noté dans son premier message. En plus, cela permet de créer du lien, de parler avec l’auteur, tout le but de PA. Après, il ne faut pas non plus verser dans l’excès inverse, commencer à harceler de pauvres auteurs et exiger des choses d’eux, mais bon, je vous fais confiance pour cela.


@Zénodote
Peut-être que vous pourriez ajouter une charte à signer pour tout nouvel inscrit lui demandant de respecter ces règles et de manière générale l'esprit de PA? Mais sans doute que vous avez déjà mis en place cela, je ne me souviens plus de la procédure d'inscription :monocle:
Cela existe déjà, il y a même une petite case à cocher. Mais visiblement, pas mal cochent sans même lire et sur ce point, nous ne pouvons malheureusement pas faire plus.
je souhaitais avoir des retours pour l'améliorer, donc envoyer par mp les derniers chapitres me permettait de repérer les lectrices fantômes :DD (je sais c'est pas bien, pas taper)
C’est bien d’être honnête dessus parce que bon, on va pas faire l’autruche, tu n’étais pas la seule dans ce cas. Mais c’est justement ce genre de choses que nous voulons éviter, de mettre une pression supplémentaire sur le lecteur. Certes, ça paraît pas grand chose d’envoyer un MP, mais certaines personne ne veulent / peuvent pas faire démarche (qui peut impressionner), et vu que cela ne s’inscrit pas vraiment dans l’esprit communautaire, autant ne pas le faire.

Et pour laisser le premier chapitre sur PA, c’est le même souci. Imaginons des lecteurs qui ne sont que sur le site de fictions, et ils en a. Ils lisent, ils sont contents, mais ils n’auront jamais la fin, parce que potentiellement, ils apprendront jamais pour le livre. Et si l’auteur est obligé de le préciser en commentaire de “Tu peux trouver la fin en achetant ici”, cela revient à “Tu as eu l’échantillon gratuit, maintenant paie”, ce que des personnes peuvent mal vivre. Il y a déjà tellement d’histoires qui n’auront pas de fin sur PA sur X raisons, autant ne pas en rajouter, parce que c’est quelque chose qui vraiment peut frustrer des lecteurs qui se sentent lésés.


@Lohiel (Et toutes les plumes qui ont rebondi sur l’idée, naturellement)
S'il y avait quelque part, ailleurs, sans incitation commerciale... présentée de manière très formelle et sobre donc, gérée peut-être extérieurement, par formulaire, je ne sais pas... c'est à réfléchir... une liste des œuvres terminées qui ont démarré ici, ça pourrait être intéressant. Comme une sorte d'archive et de bilan PA. Les auteurs intéressés pourraient inscrire leurs informations, tous sur le même plan très factuel, et ensuite la modération validerait la publication des "fiches" ?
Alors. Nous prenons bonne note de l’idée, cela sera réfléchi plus longuement en interne. Après, il faut avoir conscience que PA, à sa création, était avant tout un bac à sable pour auteurs, un laboratoire pour expérimenter des trucs. Vraiment, le but était de se concentrer sur le processus de création en lui-même. Est-ce que le fait que certaines Plumes se soient professionnalisées et lancées dans l’édition doit amener à un changement de PA ? Est-ce que PA doit suivre cette professionnalisation et plus mettre en avant des livres édités ? A priori, ce n’est pas ce que nous souhaitons, parce qu’après tout, ce qui a fait de PA une si belle communauté, c’est l’aspect “bac à sable”, un lieu pour tester, essayer, se planter, corriger, apprendre et évoluer, et perdre cela serait très dommage, à mon humble avis.


@Sissi84
Maintenant, si PA n'a pas besoin de se faire connaître, oubliez ce que j'ai dis.
A priori, PA n’a pas besoin de se faire connaître ;) L’idée étant plus de garder un site où on vient si on en a le besoin, et pas de racoler pour attirer un maximum de monde.


@Allie Oster <3 <3 <3

Les Plumes, si vous avez des doutes sur ce que vous devez poster ou non, relisez Allie. Vala. *mic drop*

Avatar du membre
Zénodote
Messages : 684
Enregistré le : 09 janv. 2018, 00:25
Contact :

Re: La publicité personnelle

Message par Zénodote »

Certes, ça paraît pas grand chose d’envoyer un MP, mais certaines personne ne veulent / peuvent pas faire démarche (qui peut impressionner), et vu que cela ne s’inscrit pas vraiment dans l’esprit communautaire, autant ne pas le faire.
@Flammy Je rebondis là-dessus tout de même parce que je ne suis pas entièrement d'accord avec l'idée que souhaiter des retours est contraire à l'esprit communautaire: PA n'est pas une machine à attirer un maximum de lecteurs, mais un endroit où on cherche à améliorer ses textes et sa manière d'écrire, par l'échange critique et bienveillant avec les autres membres de la communauté. C'est très bien d'être une lectrice fantôme (je ne jette pas la pierre d'ailleurs, j'en suis une moi-même) mais... ça ne permet pas à la plume qui a posté son texte d'avancer. On est beaucoup moins dans une logique d'entraide, même s'il est très plaisant de se dire que des personnes lisent ton texte comme elles liraient un roman achevé.
Je ne dis pas qu'il faut obliger les plumes à commenter, loin de là, mais je pense qu'il ne faut pas non plus considérer le besoin d'être critiquée comme une pulsion foncièrement illégitime sur PA. J'insiste sur le mot critiquer, car si on attend des commentaires PAesques qu'ils soient dithyrambiques et bâclés en deux lignes, autant aller voir ailleurs en effet.
Est-ce que PA doit suivre cette professionnalisation et plus mettre en avant des livres édités ?
Pour moi, le registre ne viserait pas à mettre en avant des livres édités mais juste à les inventorier dans un petit espace dédié, pour permettre aux auteurs et autrices de rappeler le passage de leurs textes sur PA et pour donner un point d'information facile aux plumes qui sont intéressées par l'(auto)édition - dans le bac à sable, elles sont quand même très nombreuses à faire partie de cette catégorie. L'accès pourrait être restreint, par exemple sur le registre des PAtients, histoire d'être sûr que les membres qui ajoutent leurs livres aient un minimum participé à la vie communautaire avant. Mais je vous laisse cogiter là-dessus en effet :)

Avatar du membre
Seja
Admine
Messages : 1186
Enregistré le : 27 nov. 2017, 15:53
Contact :

Re: La publicité personnelle

Message par Seja »

@Zénodote Il y a quand même une grande différence entre vouloir des retours et contraindre des lecteurices à venir te demander une suite. Et c'est ce dernier point qu'on soulève avec nos diverses règles. Il y a des lecteurices fantômes sur PA, c'est un fait. Et ces lecteurices ne commentent pas, okay. Mais peut-être qu'iels n'ont pas non plus envie qu'on les pousse aux fesses. Peut-être qu'iels sont intimidé-e-s, peut-être qu'iels sont au tout début de leur parcours scribouilleux, peut-être qu'iels attendent de grandir un peu leur plume avant de passer aux commentaires. Et je suis désolée, mais de leur imposer de venir quémander la suite à l'auteurice, ça peut être une source de stress. Tu te places beaucoup dans l'optique de l'autrice, mais essaie de voir aussi l'aspect lectrice. Et puis, tu dis toi même que tu es une lectrice fantôme. Pourquoi ne pas faire la démarche de commenter plus dans ce cas ? Est-ce que t'apprécierais qu'on te contraigne à sortir de l'ombre ? Alors oui, dans un monde idéal, chaque lecteurice ferait part de son ressenti et chaque auteurice publierait son texte entier sans cacher la fin. On essaie d'agir sur les lecteurices avec notre règle du un chapitre = un commentaire. Et maintenant, on essaie aussi d'agir sur les auteurices pour que les gens se sentent plus à l'aise.

Avatar du membre
Zénodote
Messages : 684
Enregistré le : 09 janv. 2018, 00:25
Contact :

Re: La publicité personnelle

Message par Zénodote »

Est-ce que t'apprécierais qu'on te contraigne à sortir de l'ombre ?
En l'occurrence, je n'y verrais absolument aucun inconvénient. Si la plume a posté son texte dans l'espoir qu'il soit commenté et si elle préfère ne pas le livrer dans son entièreté à un lecteur qui n'a pas fait cet effort, je trouve ça légitime. En toute sincérité, ce qui motive ma lecture fantôme, c'est la flemme de commenter, pas la peur de commenter - et je ne dois pas être la seule dans ce cas. Mais peut-être que beaucoup de plumes sont aussi simplement timides, je ne sais pas... Après, loin de moi l'idée de remettre en cause les nouvelles règles, de toute façon il est certain que l'équilibre n'est pas facile à trouver. Je dis juste qu'il faut sortir de la dichotomie "auteur égoïste" / "lecteur victime". Le lecteur peut être un peu égoïste aussi.

Avatar du membre
Cocochoup
Messages : 401
Enregistré le : 13 oct. 2018, 15:51
Localisation : Un peu ici, entre ailleurs et au delà
Contact :

Re: La publicité personnelle

Message par Cocochoup »

Je rebondis sur le fait de mettre plus en avant les livres édités.
Dites moi si je suis hors sujet, mais pour le fichier reprenant la liste des personnes ayant édités leur livre, de mon petit point de vue, il ne s'agit pas de les mettre en avant mais de permettre à ceux et celles qui le souhaitent, d'avoir accès à un listing dans lequel piocher pour un achat.
Je suis certaine de passer à côté de certaines plumes qui ont édité et pourtant je serai ravie d'acquérir leur roman en papier ❤️

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité