Trouver des idées / désinhibition

Répondre
Avatar du membre
Noth
Messages : 62
Enregistré le : 05 déc. 2020, 15:38
Contact :

Trouver des idées / désinhibition

Message par Noth »

Hello !

J'aimerai vous retranscrire un cours que j'avais reçu à l'Emca (une école de dessin animé à Angoulème) et par conséquent ouvrir une petite discussion sur le sujet : comment trouver des idées ? Se désinhiber ?

On avait eut un super prof venant de Aardman, le studio d'animation qui a fait Shaun le mouton, Wallas et Gromit etc. Ce prof s'appelait Louis Cook et ils nous a enseigné trois méthodes ludiques, pour trouver un nouveau concept, une idée, hacker la page blanche et se désinhiber complètement. Il ne les a pas inventé, ce sont des méthodes anglo-saxonnes très utilisées dans la publicité par exemple.

Son premier conseil que je n'oublierai jamais.

Quand vous traversez le désert blanc, ne le faites pas tout seul, faites le en groupe.
En un mot "Brainstorming."
Si 3, 5, 15 cerveaux se mettent à balancer des idées dans tous les sens. Chaque exercice est décuplé.

1/ La première technique est le chapeau à mots

Le principe est d'écrire pleins de mots différents sur un papier, tout ce qu'il vous passe par la tête.
exemple:
Dinosaure, rétroactif, Jupiter, monstre, rivière, Super, neige, colonne, raton-laveur, ampoule, Exo-squelette, hotel etc etc
Vous découper chaque mots les mettez dans un chapeau et vous regarder les associations d'idées.
Et vous aurez;
Hotel/Monstre = Le concept du film hotel transylvania par exemple
Dinosaure/Jupiter
Super/Raton-laveur
Rivière/ neige
Colonne/rétroactif
Ampoule/exo-squelette

Je suis sûr que votre imagination part dans tous les sens rien qu'avec ces associations d'idées.


2/ La deuxième technique est le, "Et si."

Le principe est simple vous écrivez le plus de "Et si" possibles
Exemple:
Et si la gravité sur notre monde était inversée.
Et si nos poils poussaient très vite, sans s'arrêter, ni tomber.
Et si le monde n'avait qu'une seule et unique loi
Et si la seule espèce sur terre doué de parole était le dauphin
Et si les planètes étaient reliés par des fils invisibles.
Et si le centre de la terre était une boule de glace vanille.
Et si notre héro ne peut dépasser un restaurant dans sa rue, il revient toujours à son point de départ quand il le fait.

3/ La troisième technique est de partir d'une image pour inventer un récit. (D'un poème, d'une phrase de chanson. )
Exemple:
Image
1/ Cet homme rentre à la maison pour annoncer à sa famille qu'il s'est fait virer.
2/ Cet homme va postuler à l'usine et il rencontre le patron. Son objectif est de monté les échelons.
3/ Cet homme va rencontrer le diable sur le trajet.
Etc.


Attention ^^:
Ces techniques ne permettent pas de construire des personnages, ni de mettre de la profondeur dans une histoire, mais disons qu'elle peuvent aider à se désinhiber. Ca peut être bien sûr plus ciblé et restreint etc.
Ca part facilement dans tous les sens, mais être écrivain c'est aussi trouver des idées folles. N'oubliez pas de mettre du fond, du cœur, du vécu, de l'expérience, pour que ça devienne consistant.
Réfléchissez, avant de vous lancer dans un récit. Une idée marrante sur le moment vaut elle la peine de s'arracher les cheveux un an sur son livre? ^^

Et vous quels sont vos techniques persos ou apprises ? Partagez :D
Modifié en dernier par Noth le 10 janv. 2021, 12:12, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Jamreo
Messages : 726
Enregistré le : 06 janv. 2018, 17:16
Contact :

Re: Trouver des idées / désinhibition

Message par Jamreo »

Intéressant ! C'est vrai que ce sont des techniques assez simples, mais qui permettent vraiment de dénicher des idées, des associations potentiellement riches, comme point de départ d'une histoire. Je vais les garder en tête, ça peut etre vachement bien pour se débloquer ^^
De mon côté le terme de "desinhibition" m'a interpellée. Je me suis récemment rendu compte que, pendant longtemps, je me suis censurée assez durement au niveau de mes idées et de la créativité. J'avais peur que ça ne soit pas assez réaliste, ou pas assez ceci, pas assez cela. Sauf que quand on se censure de cette manière, ça se ressent ; moi en tout cas, depuis que j'ai décidé de pas m'interdire d'avoir des idées et d'etre creative / d'innover un peu, bah je sebd que je m'amuse beaucoup plus à écrire. On est d'accord que y a toujours beaucoup de boulot pour structurer, planifier, équilibrer, créer ses personnages, hein ! Mais s'autoriser à explorer des idées folles qui nous plaisent vraiment, c'est la base, en tout cas c'est celle que j'essaie de garder à l'esprit.

Avatar du membre
Samy
Messages : 150
Enregistré le : 14 nov. 2019, 16:17
Contact :

Re: Trouver des idées / désinhibition

Message par Samy »

Je ne connaissais pas la méthode du chapeau, c’est une excellente manière pour trouver des idées originales ! Je pense l'utiliser à la prochaine page banche.
Me concernant, je fonctionne beaucoup avec le "et si" pour chercher l’idée générale d'un roman et pour les chapitres où je bloque. Les images ne sont pas très efficaces pour moi, sauf si je veux faire des descriptions car c’est là mon point faible.

Je n’ai pas vraiment de technique perso, mais j’ai décidé d’écrire comme je veux et sans pression. J’ai longtemps essayé de faire comme les autres mais je me suis vite rendue compte que, mon esprit étant trop synthétique, cela me bloquait plus qu’autre chose.

Donc pas de style alambiqué (même si j’apprécie chez les autres, moi pas pouvoir écrire comme ça donc no no no pas forcer).
Pas de comptage de mots minimum à faire sur un temps limité (donc pas de Nanowrimo/concours pour l'instant).
De plus, j’aime quand ça va directement à l’essentiel alors les descriptions de paysages, de lieux, tout ça tout ça... Bof, bof : moi écrire quelques lignes et puis s’en va.
Et surtout : vive la typographie du dialogue sans guillemets !

Sinon mon truc préféré (vu ailleurs, je ne l’ai pas inventé) c’est lorsque dans un dialogue une personne décide de ne pas répondre et de rester muette pour diverses raisons, pas besoin de description ; il suffit d'un tiret cadratin avec trois points de suspension. Et là ça veut tout dire.

Avatar du membre
Litchie
Messages : 1412
Enregistré le : 28 déc. 2018, 14:39
Localisation : Gravity Falls
Contact :

Re: Trouver des idées / désinhibition

Message par Litchie »

@Noth Merci pour ces quelques techniques !

Cela dit même si je trouve l'idée intéressante, je pense que c'est le genre de choses qui marchent mieux sur des projets où on est pas seul (comme un dessin-animé justement) :'D Genre la technique du brainstorming peut produire de belles choses, mais dans le cas de l'écriture ça a plutôt tendance à me bloquer au contraire :dizzy: On avait développé un univers comme ça, avec un atelier d'écriture, et au final je m'étais plutôt sentie coincée et j'ai jamais réussi à écrire là-dedans.

Avatar du membre
Noth
Messages : 62
Enregistré le : 05 déc. 2020, 15:38
Contact :

Re: Trouver des idées / désinhibition

Message par Noth »

Litchie, je pense que ça dépend avec qui on brainstorm. A quel point on est synchro, à quel point les idées de l'autre nous plaise.
Tout dépend du projet effectivement. Après le brainstorming peut être sur le concept, ou la structure du scenario.
Je pense que c'est comme en dessin animé, à quel point le projet d'écriture est personnel, à quel point la base du scénario de dessin animé est personnel. Il y a des séries qui s'écrivent à plusieurs mains, des livres aussi etc. Tout dépend je pense de l'histoire. Ca dépend de chacun.
Mais je suis aussi d'accord avec toi, pour dire que l'écriture est quelque chose qui peut être très solitaire et personnel. D'ailleurs, quand j'écoute les écrivains de l'émission bookmaker, ils disent tous qu'ils ne font pas lire avant d'avoir tout fini et d'en être content - à part leur femme ou leur mari ou une personne de confiance- . Bref, ils ont une démarche opposé à PA j'ai l'impression, où les gens font lire par chapitre et demandent des retours chirurgicaux, comme des impressions.

Après ces trois astuces, à mon avis ne sont que des astuces. Personnellement, je ne les utilise plus vraiment. Mais je pense les avoir intégré. Donc mon cerveau quand il écrit, fait des associations d'idées plus saugrenu, comme la méthode du chapeau. Les images et le visuels sont une source inépuisable dans ma vie pour narrer. Et j'émet des hypothèses régulièrement, avec le "et si", sans le formuler comme ça.

Avatar du membre
Cherry
Messages : 236
Enregistré le : 11 mars 2018, 23:47
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Trouver des idées / désinhibition

Message par Cherry »

Alors, en tombant sur ce sujet je me suis dis : "cool je vais m'exprimer dessus, tiens".

Bah pour trouver des idées, je m'inspire de tout. Tout, tout, tout.
La vraie vie, les livres qui m'ont marqué, les films et séries que je regarde, les tableaux que j'observe pendant des heures sur mon tél ou au musée, les traditions de ma famille, la culture de mon ethnie, les trucs que j'apprends en cours, ce que je vois sur internet et bla-bla-bla etc.

Mais il m'arrive d'être stupide parfois et de recopier les autres, et ainsi de reproduire des clichés. Je peux vous citer l'exemple classique du bad boy incompris (issu d'une histoire qui n'a jamais été publié et qui repose désormais dans une benne à ordures). Et ça, ça m'empêche de trouver des idées et limite ma créativité. Ah moins que ma créativité s'en inspire et que ce soit un mécanisme inverse ?
Par exemple, quand je vois un personnage que j'adore dans un film ou une série, bah j'aimerais bien le retrouver dans mon histoire. Et là, ce n'est plus de l'inspiration mais plutôt... du plagiat !

Ce topic est cool pour stimuler l'imagination, alors merci @Noth

Avatar du membre
Noth
Messages : 62
Enregistré le : 05 déc. 2020, 15:38
Contact :

Re: Trouver des idées / désinhibition

Message par Noth »

Pour les personnages, j'essaye de m'inspirer de gens que j'ai connus dans ma vie, et en mélangeant avec d'autre, je trouve que je m'attache vraiment à eux, je me dis ça y est j'ai créé une personnalité originale. Il y a une part de mon meilleur ami, une part de ma grand-mère, une part du chauffeur de bus etc. Parfois, c'est même, je raconte de vrai personne que je connais, quand je sens qu'ils sont de vrais personnages.

Après ça arrive de s'inspirer des archétype et ce n'est pas mal, tant qu'on y ajoute de la profondeur, qu'on les emmène là ou le lecteur ne s'y attend pas. Le vieux sorcier à longue barbe, on a Gandalf on a Merlin, on a Dumbledor et on en aura encore d'autre. ^^

Y mettre de son expérience propre aide beaucoup. Le bad boy, il existe, faut le chercher dans ton entourage, ton enfance, ou autre.

Il y a des romancier.es qui s'inspire d'acteur, qui utilise des personnes célèbres contemporaine ou ancienne, qui vont puiser dans l'histoire. Donc ça le fait, tant qu'on donne vraiment de la matière à son personnage.


De rieeen pour le sujet :) Et merci pour tes tips !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité