Vos questions

Avatar du membre
Lohiel
Messages : 222
Enregistré le : 06 nov. 2019, 22:13
Contact :

Re: Vos questions

Message par Lohiel »

.../... :cherry_blossom:

Bien sûr, @Fannie (pour la concordance des temps).

Sinon, je ne me rappelais plus que tu faisais partie de ceux qui déplorent l'obsolescence en cours de l'imparfait du subjonctif. Je n'épiloguerai pas là-dessus, pour ma part les évolutions de la langue me semblent souvent logiques, surtout lorsqu'elles l'allègent. Mais chacun ses goûts (pourtant, oui, je préfère conserver ce circonflexe qui n'est plus obligatoire, comme quoi, j'ai quand même des marottes en ce domaine ^^).

Le petit texte de l’Académie française, à ce propos, est assez drôle - et ses exemples non dépourvus de pertinence. Il y a des effets à faire, mais disons... dans le cadre d'une certaine "mise en scène du texte" qui ne sera pas appropriée dans tous les styles littéraires :
http://www.academie-francaise.fr/limpar ... subjonctif

lo :hibiscus:

Avatar du membre
Fannie
Messages : 4319
Enregistré le : 07 janv. 2018, 14:04
Localisation : Un îlot au milieu de l'Europe
Contact :

Re: Vos questions

Message par Fannie »

@Lohiel, voici un site intéressant. Je t'invite à lire au moins la préface. :)

Avatar du membre
Lohiel
Messages : 222
Enregistré le : 06 nov. 2019, 22:13
Contact :

Re: Vos questions

Message par Lohiel »

.../... :cherry_blossom:

"Longtemps j’ai eu, à l’égard de l’imparfait du subjonctif, des sentiments filiaux, c’est-à-dire que je lui étais très attaché, mais que je n’avais pas envie d’être vu en sa compagnie."
Excellent :DD :DD :DD

Bon, j'ai survolé ses arguments. Mais je te dis, je n'épiloguerai pas. Et sur ses tentatives de faire renaître l'obligation, en écrivant des lettres aux autorités, je me contenterai de hausser gentiment le sourcil... la langue est vivante, et peu me chaut qu'elle vive différemment en ses différentes maisons :hug:

lo :hibiscus:

Avatar du membre
La ptite Clo
Messages : 62
Enregistré le : 07 janv. 2018, 12:35
Contact :

Re: Vos questions

Message par La ptite Clo »

Je vous remercie Mesdames pour avoir faire remonter ces cas (parfois embêtants) d'emploi du subjonctif sur des temps passés.
C'est une question qui me tourmentait déjà il y a quelques années, et que j'ai par conséquent retrouvé depuis le mois d'août (on n'oublie jamais ses fantômes, n'est-ce pas :D). Je n'avais pas osé m'exprimer sur le sujet depuis mon retour sur PA.

Par principe et rapport à ce qu'il me restait de mes maigres souvenirs d'école, je me disais, bête et disciplinée que je suis, que tout ce qui était passé devait rester au passé.
Je m'obligeais donc à rester sur ces formes-là, même si la langue a effectivement évolué, mais j'avoue que j'avais peur de faire faux aussi et que je me sentais ridicule dans l'emploi du subjonctif dans ses formes plus-que-parfait et imparfait.

Merci @Fannie de me rassurer sur l'emploi de ces temps très particuliers et de me déculpabiliser d'utiliser ces anciennes conjugaisons. :)

Avatar du membre
Sissi84
Messages : 561
Enregistré le : 12 août 2020, 14:29
Localisation : À bord du « Folovent »
Contact :

Re: Vos questions

Message par Sissi84 »

Fannie a écrit : 25 oct. 2020, 15:58 Cependant, à mon avis, comme le subjonctif présent employé dans une histoire au passé introduit une ambiguïté, il vaut mieux éviter de le placer en début de phrase et a fortiori au début de la première d'un roman. Tu pourrais inverser l'ordre des propositions, ce qui rendrait cette affirmation encore plus directe : Soizic avait toujours parlé aux Invisibles, d'aussi loin qu'elle s'en souvienne.
Merci, @Fannie , je vais retenir cela. D’autant que je ne cherche pas un prix littéraire, j’écris pour des enfants et le meilleur moyen qu’ils apprécient la lecture, c’est bien le style direct que tu proposes.
Je chercherai un autre début.
Merci pour votre aide à toutes, la conversation est très intéressante.

Avatar du membre
itchane
Messages : 1819
Enregistré le : 06 janv. 2018, 16:48
Contact :

Re: Vos questions

Message par itchane »

Hello les plumes !
J'aurai besoin de votre aide sur un point :hug:
J'en suis à 30k sur l'écriture de mon récit (:muscle:) et je viens de me rendre compte de quelque chose d'assez embêtant. Morceaux "choisis" :
il lui avait semblé un instant
elle semblait ne plus être capable de penser
Ils semblent avoir quitté
il lui semblait même le voir
Frank avait semblé inquiet
Il semblait un peu agité
Il lui semblait tenir quelque chose

...

vous voyez où je veux en venir ? :'D

Il s'agit clairement d'un tic de langage, mais contrairement à d'autres que je parviens à corriger en écrivant une fois que je m'en suis rendue compte, celui-ci me met dans l'embarras. Je ne sais pas par quoi le remplacer pour changer un peu. Il est très important pour moi de prendre en compte la notion de perception, ce n'est pas une information absolue que je donne mais le sentiment d'un personnage sur une observation qu'il.elle fait, et je ne suis pas toujours fan des lourdeurs de type "il.elle cru percevoir/observer".

Auriez-vous des idées pour formaliser autrement ce ressentit de "sembler" (que ce soit "sembler être" ou "il lui semble que") et m'aider à enrichir ma palette ?

Avatar du membre
HP
Messages : 457
Enregistré le : 26 oct. 2019, 15:40
Contact :

Re: Vos questions

Message par HP »

@itchane
Mmmh... :monocle:
→ "Franck avait l'air inquiet"
→ "Il lui avait paru un instant/iel avait cru un instant"
→ "il avait l'air un peu agité" (même si du coup là la répétition correspond au "avoir l'air" (que j'ai mis déjà un peu au-dessus) xD)
→ "ils paraissent avoir quitté"
→ "il avait l'impression de tenir quelque chose/il croyait tenir quelque chose/il pensait tenir quelque chose"

Je pense, en gros (cela dépend toujours de la phrase et du contexte hein), que tu peux utiliser par exemple "paraitre", "croire", "avoir l'air", "avoir l'impression", "penser", "estimer" aussi peut-être parfois... ^^
En espérant avoir pu t'aider ! ;*

Avatar du membre
Rachael
Modératrice
Messages : 2367
Enregistré le : 06 janv. 2018, 15:00
Contact :

Re: Vos questions

Message par Rachael »

Bon alors pour le coup, @itchane , les suggestions de HP sont tout à fait bonnes, et elles peuvent te tirer d'affaire dans certains cas, mais au bout d'un moment, tu risques de tourner en rond.

Je te conseillerais d'essayer, au moins dans certains cas, de carrément changer de cadre et de partir carrément sur autre chose, une autre façon de décrire les choses. En général, quand il nous "semble" quelque chose, c'est qu'on a des indices qui nous permettent de se faire une certaine impression.

ex: Il semblait un peu agité
Si j'imagine ton personnage qui observe quelqu'un d'agité, est-ce qu'il n'y aurait pas moyen qu'il repère de petits détails qui montrent cette agitation ? (il tapotait la table du doigt, regardait de tout côté, sa paupière tressautait, etc). Du coup, tu ne demandes plus à ton lecteur d'imaginer cette agitation, tu la lui décris, tu la rends palpable.

Je ne dis pas que c'est possible ou souhaitable à chaque fois, mais c'est une piste.

Avatar du membre
Isapass
Modératrice
Messages : 5489
Enregistré le : 06 janv. 2018, 14:37
Localisation : Euh... je suis où, là ?
Contact :

Re: Vos questions

Message par Isapass »

@itchane tu peux utiliser la forme interrogative puisque tu es en point de vue interne : "Franck etait-il inquiet ?"
Et en règle générale, peut-être peux-tu faire confiance au lecteur pour comprendre que c'est bien de la perception du personnage qu'il s'agit. Du coup, tu pourrais peut-être te passer du "il lui semblait", puisqu'il est implicite que c'est son interprétation. Tu peux faire l'essai à certains endroits, pour voir ce que ça donne.

Avatar du membre
Sissi84
Messages : 561
Enregistré le : 12 août 2020, 14:29
Localisation : À bord du « Folovent »
Contact :

Re: Vos questions

Message par Sissi84 »

C’est très difficile de répondre sans avoir la phrase complète, ni le contexte. Par exemple je suis bloquée en te proposant :

il lui avait semblé un instant
Pendant un instant il ...
Et oui, « il » quoi ? Puisque je ne connais pas la suite

elle semblait ne plus être capable de penser
Son esprit s’embrouillait dans un dédale de pensées insipides
Suis-je dans les clous ou à côté ?

Il semblait un peu agité
Son agitation prouvait son inquiétude
mais était-il inquiet ? je n’en sais rien.

Il lui semblait tenir quelque chose
Il sentait qu’il pouvait peut être détenir la solution
Est-ce bien une solution qu’il semblait tenir ?

Je ne sais pas si je m’exprime clairement :grimace:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité