Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Avatar du membre
Vava-Omete
Messages : 1179
Enregistré le : 12 janv. 2018, 16:18
Contact :

Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Message par Vava-Omete »

Hello les Plumes !

En laissant traîner une oreille sur FranceInter, je suis tombée sur la présentation du site "Edith et Nous" (https://www.edithetnous.com/) qui se targue plus ou moins de jouer le rôle d'entremetteur entre les auteurs/autrices et les maisons d'éditions.
De ce que j'ai compris, le site fonctionne un peu comme instagram : les maisons d'éditions s'abonnent à certains hastag, et lorsqu'un manuscrit est mis sur le site avec les hastag en question, ça leur envoie une notification. J'avoue ne pas avoir encore fouillé plus que ça, mais je voulais savoir si vous en aviez entendu parler ? Et si oui ce que vous en pensiez.

Pour l'instant j'y vois deux inconvénients majeurs :
- Le service est payant (mais bon, ça...)
- On ne peut y mettre son manuscrit qu'une seule fois (du coup pas la moindre idée de comment ça se passe en cas d'arrêt d'abonnement puis de reprise)

Avatar du membre
Laure
Messages : 726
Enregistré le : 06 janv. 2018, 16:09
Localisation : Nouvelle-France
Contact :

Re: Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Message par Laure »

Tiens c'est intéressant, merci du partage @Vava-Omete ! Je n'en avais jamais entendu parler.

Aux inconvénients, je vois aussi qu'il n'y a qu'un petit nombre d'éditeurs qui sont présents sur le site pour le moment, et il n'y a rien qui les présente ou qui détaille leur ligne éditoriale. Difficile donc de savoir si notre manuscrit a ses chances, à moins de faire soi-même ses recherches à côté.
Et en se limitant à ce site, dans l'immédiat du moins, on se prive du regard de plein d'autres maisons d'édition !

Je pense que ça peut être une option intéressante si on a déjà envie de cibler certains éditeurs présents sur la liste et qu'on veut s'éviter des envois traditionnels, qui sont souvent chers et contraignants. Là au moins tout est fait en une fois, numériquement et sans envoi individuel.
Mais au bout de quelques mois d'abonnement (et dans la FAQ on spécifie que les éditeurs mettent parfois plusieurs mois à lire ce qui est là), il n'y a déjà plus d'avantage financier et aucune garantie d'en retirer quoi que ce soit... Et sinon, je vois aussi dans la FAQ que l'auteur reçoit une notif quand un éditeur regarde son texte, mais ça ne dit pas grand-chose. Ce serait super qu'il existe une case "j'ai pris connaissance du manuscrit et il m'intéresse pas" pour les éditeurs, comme ça au moins l'auteur pourrait savoir qu'il ne sert plus à rien de continuer à payer pour que son manuscrit soit en ligne, je ne sais pas si c'est le cas.

En tout cas la section "À propos" donne l'impression que les créateurs du site sont réellement enthousiastes et ouverts à améliorer leur plateforme en fonction des commentaires, c'est chouette. Et je vois qu'ils ont aussi un service de relecture offert par des pros du métiers, c'est sans doute super pour s'améliorer, mais beaucoup trop cher pour mes petits moyens ! (à partir de 470 euros, aïe)

Avatar du membre
Lohiel
Messages : 298
Enregistré le : 06 nov. 2019, 22:13
Contact :

Re: Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Message par Lohiel »

Coucou... 🦉

Si ça vous intéresse, je pourrais faire un retour d'expérience sur cette structure.

J'y ai mis le tome I de mon diptyque, à titre de test... justement parce que... trouver un éditeur n'est pas un véritable enjeu, de mon point de vue... ou alors il faudrait qu'il me garantisse un gros plus par rapport à ce dont je dispose aujourd'hui - en particulier en termes de diffusion et de com - et ça ne sera sûrement pas possible, car clairement les chiffres de ventes que j'arrive à obtenir en gardant la main sur tout sont meilleurs que ce que font la grande majorité des "petites maisons d'édition". Et je ne vais pas céder mes droits à n'importe quelle mini-ME risquant de disparaître dans la nature, comme ça arrive trop souvent.

Pour le reste, je n'ai probablement pas une seule chance d'intéresser les maisons influentes avec une histoire pareille, donc bon.

Voilà comment j'ai présenté la chose, après avoir bien sûr signalé qu'il s'agissait d'un texte déjà publié en indépendant, comme le tome II :
Je ne m'inquiète pas vraiment pour le fini éditorial du texte, ayant quelques compétences en ce domaine. En revanche, je sentais que l'histoire elle-même serait sans doute trop inattendue pour les éditeurs. C'est pourquoi je souhaite voir ce qu'il en ressort... maintenant que dans une certaine mesure, il a fait ses preuves.

Ce qui est à peu près la réalité. Je n'ai pas signalé que les contrats classiques, avec leur cession de droit jusqu'à 70 ans après la mort de l'auteur, ça ne colle pas vraiment (il paraît qu'il existe des évolutions, à voir). Il sera toujours temps si par hasard il se passait quelque chose ;)
(en fait, il est tout à fait possible possible que je reste indépendante ad vitam aeternam, vu la situation très dégradée du monde de l'édition actuellement... il n'y a que les auteurs-autrices "têtes de gondole" qui s'en tirent à peu près, je pense).

Ça date de deux jours (vendredi) et pour l'instant le manuscrit a été consulté par les gestionnaires du site (rapidement, donc). On verra après le week-end si ça bouge, ou pas du tout. Sauf surprise intéressante, je compte y rester deux mois, le temps de l'offre découverte, deux fois 8€... pas trop ruineux.

Si j'ai décidé d'aller renifler le terrain, c'est que vu le CV des créateurs(*), ils semblent bien implantés dans le milieu. Cela peut donc aussi être une solution à conseiller aux ami.e.s qui cherchent leur éditeur que des envois à tous vents (un investissement aussi, quand la maison demande encore des manuscrits papier... sans même compter le temps qu'on y passe).
La plateforme Édith & Nous a été conçue avec et pour tous les éditeurs francophones qui peuvent se connecter, lire et découvrir vos manuscrits.
Nous avons choisi de ne pas accepter les structures d’édition à compte d’auteur ou à compte dit « à-demi » et nous étudions chaque demande de création de compte éditeur. Comme ça, nous vous évitons les mauvaises surprises et les (grosses) déceptions !
Si votre manuscrit intéresse un éditeur, il pourra vous proposer un contrat d’édition par lequel, à des conditions déterminées, il prendra à sa charge la fabrication, la publication et la diffusion de votre livre.

Les éditeurs déjà actifs sur Édith & Nous sont : l’Archipel ; Michel Lafon ; Robert Laffont ; Le cherche-midi ; Éditions Kiwi ; Frison-Roche Belles-lettres ; Phébus ; Buchet/Chastel ; Noir sur Blanc ; JC Lattès ; Charleston ; Alisio ; Leduc ; Nouveau Monde Éditions ; Aux forges de Vulcain ; Philippe Rey ; Anne Carrière ; Éditions de la Martinière ; De Borée ; Payot-Rivages ; Kaplume éditions ; Les Éditions du Loir ; Liana Levi ; Les Avrils ; Éditions Prisma ; Éditions Satinvaë ; Nautilus ; Sans Escale ; Larousse ; Éditions iXe ; Éditions du Puits Fleuri ; Éditions Goélette ; Plume d’Ancre ; Maxima ; Livio Éditions ; palémon Éditions ; Éditions Lis & Parle ; Le Faune ; Éditions de l’Opportun ; Nisha et Caetera ...
Il y a du beau monde, donc, et d'autres noms intéressants apparaissent sur le défilant de l'accueil : Bragelonne, Castelmore, Albin Michel, Flammarion, Fayard, etc. Maintenant, utilisent-ils réellement le site ? Suite au prochain épisode... :DD

Lo

(*) Valentin Vauchelles (qui a dirigé la librairie du Virgin Mégastore des Champs-Elysées), et Thomas Vivien (ex-directeur de la filiale française des éditions Taschen).
Modifié en dernier par Lohiel le 27 nov. 2021, 17:31, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Gabhany
Messages : 1835
Enregistré le : 01 août 2018, 11:44
Contact :

Re: Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Message par Gabhany »

Merci pour ce retour @Lohiel ! J'avais justement l'intention d'y mettre l'AdlM prochainement, je me posais encore quelques questions mais ce que tu en dis est plutôt rassurant !

Avatar du membre
Lohiel
Messages : 298
Enregistré le : 06 nov. 2019, 22:13
Contact :

Re: Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Message par Lohiel »

Coucou ma @Gabhany 🍂

Alors j'en ai parlé avec une plume, qui contribuera sans doute ici si elle trouve cinq minutes, mais elle avait de sérieuses réserves. Les éditeurs, par exemple, peuvent mettre une option sans prendre contact pour autant, ce qui te pousse à rester abonnée alors qu'en fait, il ne se passera rien.

En effet, le principal problème est qu'ils croulent déjà sous les manuscrits, donc est-ce que l'outil présente la moindre utilité pour eux ? Les micro-maisons, peut-être... mais justement, on a vu trop d'histoires qui montraient que c'était assez régulièrement un danger de leur vendre tes droits. Tu perds la main sur ton propre travail et très souvent elle n'ont pas la compétence ni la surface pour lui assurer une bonne diffusion, une bonne communication et donc... des ventes. Et pour les auteurs qui ont besoin d'aide sur le fini éditorial du texte... eh bien, elles ne sont pas toujours au niveau. Mais de fait, elles cherchent à peu près toutes la perle qui leur permettra de décoller.

Ça arrive aussi que ça marche... dommage qu'on ne puisse pas lire l'avenir... disons que devant une proposition de ce type, il faut au moins tenter de s'assurer de leur sérieux : répertoire des entreprise pour l'assise financière, CV et expérience des dirigeants, via Linkedin par exemple, épluchage du contrat et négociation sur les clauses les plus "dangereuses", etc. Discussion sur le budget pub (seul truc qui marche vraiment), la relation presse (important aussi), les salons... bref, tout ce qui est envisagé pour la promo. S'il n'y a rien de ce côté-là, à part le fait d'y bosser toi-même "sur les réseaux sociaux" (un sacré leurre quand même, vu que des milliers de personnes font la même chose au même moment, tu es noyée dans la masse), méfiance. D'ailleurs, c'est le public qu'il faut toucher... ils sont quand même sacrément plus nombreux que les copains des RS. Et bien sûr, voir ce que la ME propose au point de vue diffusion.

Bon, de mon côté en revanche, ça a bougé sur le site (je floute le nom à cause du règlement sur la pub personnelle)
Et ils réagissent quand même assez rapidement : manuscrit consulté le vendredi, jour où je l'ai posté, notification "favoris" le mardi.

Image

Avec un peu de chance, ça lui assure un brin de visibilité... et j'y verrai un peu plus clair. Je ne sais pas. En toute logique, s'ils veulent faire perdurer le site et le concept, il faut qu'ils réussissent à trouver des textes qui intéressent les éditeurs, à transformer l'essai.

Le principe pourrait donc être bon, je pensais d'ailleurs justement à des gens comme toi, qui ont besoin de trouver une porte d'entrée et qui disposent d'un texte qui se démarque dès l'abord. L'abonnement passe à 10€ le 3e mois, mais le gain de temps et de travail (ou de frais d'envoi) peut le rendre avantageux. À suivre...

Bisous ! 🦉
Lo

Avatar du membre
Lohiel
Messages : 298
Enregistré le : 06 nov. 2019, 22:13
Contact :

Re: Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Message par Lohiel »

Coucou 🍂

Épisode suivant, j'ai attendu plusieurs jours avant de poster, mais ça a bougé plutôt vite.
Le 18, soit deux jours après la notification "favoris", message d'une conseillère éditoriale, qui n'avait que du bien à dire de mon bouquin (qu'elle avait lu entièrement, de toute évidence). En revanche, elle me demandait de changer le pitch "pour le présenter aux éditeurs".
En gros : pour ne pas "froisser ces grands professionnels"... mais en me remettant dans une position de pure demandeuse, je l'ai noté aussi.

Je l'ai fait, néanmoins. On verra bien où ça mène. Mais dans le même temps, bien que le manuscrit soit visible, il n'y avait de consultation que du site lui-même.

C'est donc assez clair : si vous leur confiez votre bébé et que vous obtenez une réaction rapide, vous pouvez espérer une suite (qu'ils le présentent aux éditeurs, donc). En revanche, les manuscrits qui ne retiennent pas leur attention risquent de rester dans l'ombre, tandis que l'auteur continuera à payer son abonnement.

Je vous tiendrai au courant s'il se passe quelque chose.

Bonne écriture à toustes ;)
Lo 🦉

Avatar du membre
Hylla
Messages : 405
Enregistré le : 06 juin 2020, 11:13
Localisation : On ne sait où, mais résolument pas ici
Contact :

Re: Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Message par Hylla »

Salut Lo !

Merci pour tes retour sur cette plateforme, c'est très intéressant à lire (je suis le feuilleton :sunglasses: ). C'est dommage, ce dernier constat cela dit. Car quand une personne paie un abonnement, elle attend une mise en relation. Ca veut donc dire que certains paient mais ne bénéficient pas du service...

Au final, ça fait vraiment agence, sauf qu'ils tarifent sur toute personne qui envoie son manuscrit plutôt que sur la signature des contrats conclus. C'était à prévoir sûrement cela dit.

(Je dois avouer avoir du mal avec le marché autour des aspirants auteurs)

J'attendrai le prochain épisode donc :rofl: Ils ne t'ont pas communiqué, à ce stade, de liste de ME qu'ils considèrent pour toi ?

Avatar du membre
Lohiel
Messages : 298
Enregistré le : 06 nov. 2019, 22:13
Contact :

Re: Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Message par Lohiel »

Coucou @Hylla et merci de ton message...

Non, pas encore (et justement... on va bien voir ^^). En fait, il y a une discussion autour de ce fameux pitch, mais l'ultime modification que la dame m'a suggérée me semble contre-productive. Il n'y a que 400 caractères (!), et elle veut réduire la mention des dispositions originales du roman... au profit des schèmes fantasy ultra-classiques.

Mais oui, là, on tombe plutôt dans le modèle de l'agent littéraire (enfin, pour l'instant). Avec des prix qui sont quand même beaucoup plus raisonnables que ceux d'un autre acteur sur ce marché, également prestataire en auto-édition, et qui lui ne se donne pas le mal de consulter les manuscrits qu'on lui confie. Ils ne se basent que sur les ventes pour juger de l'intérêt d'un bouquin. Alors que vendre, dans ce contexte de surproduction, c'est aussi très compliqué... même si le bouquin est bon, il faut d'abord réussir à le rendre visible, parmi les milliers de publications mensuelles.

(et quoi qu'on en pense, en indé, ça suppose un mini budget pub... qui se rentabilise immédiatement si le bouquin décolle : on investit des sommes conséquentes dans la correction, dans la création de couv par un pro... mais 50€ par mois pour sortir de l'ombre, beaucoup n'y pensent pas, en vertu de cette croyance que tout bon livre va automatiquement émerger... ce qui est mathématiquement impossible, en ce moment... et j'en vois plus d'un se planter à cause de ça, dont l'un ou l'autre vraiment doué)


Donc sur ce point, c'est E&N qui se montre le plus respectueux.

Pour ma part, je ne suis pas contre des structures de sélection, à condition qu'elles soient aussi attachées à l'intérêt de l'auteur - et qu'elles se soucient du texte, bon sang ! :DD
Donc wait'n see, au moins pour celui-là suis-je dans en position de pouvoir ramener quelques infos.

A bientôt 🍂
Lo

Avatar du membre
Lohiel
Messages : 298
Enregistré le : 06 nov. 2019, 22:13
Contact :

Re: Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Message par Lohiel »

Coucou 🍂

Bon, ben voilà, @Hylla... la conseillère éditoriale m'écrit avoir recommandé mon bouquin à deux éditeurs...
Et le résultat a été rapide 😶
Tous les deux l'ont mis en favoris...
(elle ajoute qu'elle va le présenter à d'autres, d'ailleurs)

Je ne suis pas sûre de pouvoir dire ici desquels il s'agit. L'un est une maison de taille moyenne-conséquente disons, bonne réputation et très présente sur les salons (impliquée dans l’organisation des Imaginales par exemple). Et l'autre est le plus important éditeur spécialisé imaginaire :monocle:

Je toussote un peu 🤨 :), là, parce que je me demande si je vais devoir commencer à négocier (d'autant que de l'autre côté, ça se passe aussi très bien... et les conditions financières sont nettement plus intéressantes, même si bien sûr, ça n'ouvre pas à la distribution en librairie ni aux prix littéraires)

Donc voilà... 8€ par mois (puis 10, mais apparemment s'il se passe quelque chose, ça va vite) pour avoir quelqu'un qui fait l'interface de cette manière, ça n'est pas cher payé. Beaucoup de temps gagné, déjà - et le temps a un prix aussi. Je dirais que ça vaut le coup de tenter, après avoir tiré votre manuscrit au cordeau, bien sûr, et travaillé de manière à le porter au meilleur de ce que vous pouvez faire. J'ai passé plus d'un an sur mon tome I, les Plumes m'ont bien aidée d'ailleurs <3, mais lorsque je l'ai jugé bon pour publication, on pouvait dire que plus rien n'y était laissé au hasard.

Bisous 🐣
Lo

Avatar du membre
Hylla
Messages : 405
Enregistré le : 06 juin 2020, 11:13
Localisation : On ne sait où, mais résolument pas ici
Contact :

Re: Edith et nous - mise en relation auteurs/autrices et maisons d'éditions

Message par Hylla »

C'est une super nouvelle ! Au final ça a été assez vite, toute cette histoire ! Ce sera intéressant de voir si le fait qu'ils te mettent en favori te fait économiser les mois d'attente des envois classiques ou via agent, car si je vois bien de qui tu parles, normalement les délais sont longs ! Le temps qu'ils te répondent, tu dois rester engagé sur la plateforme j'imagine pour que le manuscrit reste à leur disposition ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité