Vos lectures du moment

Avatar du membre
LauLCas
Messages : 99
Enregistré le : 07 juin 2020, 17:07
Localisation : London
Contact :

Re: Vos lectures du moment

Message par LauLCas »

[mention]elikya[/mention] désolé pour la propagande Six of Crows ! :tears-joy:

Je viens de finir Le Diable, tout le temps de Donald Ray Pollock, je conseille, j'ai lu sans m'arrêter, je l'ai plié en une journée ! Y'a des tw par contre, c'est un peu gore à certains moments...

Avatar du membre
La ptite Clo
Messages : 62
Enregistré le : 07 janv. 2018, 12:35
Contact :

Re: Vos lectures du moment

Message par La ptite Clo »

Hé ! :)

Ce fut un été très littéraire pour moi, j'ai lu de tout et de rien, et surtout de tout, alors je partage avec vous.

J'ai commencé l'été avec Emile Zola et son oeuvre Au bonheur des Dames.
Quand j'étais au lycée, je n'avais étudié que de longs extraits, on ne nous avait pas demandé de le lire en entier.

Voilà que, bien des années plus tard, je me dis qu'il faut que je rattrape mon ignorance.
Je crois n'avoir pas besoin de résumer l'histoire, déjà bien connue (une orpheline de campagne qui débarque à Paris et trouve un travail au "Bonheur", véritable empire commercial qui grignote tous les petits commerçants du coin).

Et la vérité, c'est que je ne pensais pas me régaler autant avec un classique. Ce roman est saisissant de modernité, ce qui m'a bien remis à ma place. J'ai adoré. :)


J'ai continué sur un autre registre avec le très rapide Mission Hygge de Caroline Franc.
L'histoire :
Reporter de guerre émérite, Chloé aime le frisson, l'adrénaline, le danger. Mais quand elle est coincée au journal, elle est insupportable. Son rédacteur en chef décide donc de l'éloigner un moment, pour le bien des équipes. Direction Gilleleje, petit village côtier au nord du Danemark, dont les habitants viennent d'être très sérieusement déclarés " les plus heureux du monde ". Le bonheur ? Chloé ça lui donne le bourdon... mais on ne lui laisse pas le choix : c'est ça ou la porte. Alors l'habituée des conflits va devoir s'adapter aux grosses chaussettes au coin du feu. Et cela pourrait bien changer sa vie.
Petite histoire somme toute assez simple qui se lit très (très) vite, assez douillette, bien qu'un peu déçue.
Le filon était là, je pense qu'il aurait fallu creuser un peu plus, ne pas entrer dans la synthèse, pour que j'en sois vraiment à le recommander. Mais en guise de lecture d'été, le moment était quand même sympa. :)


Ensuite, une magnifique découverte, vraiment, avec Virginie Grimaldi et son nouveau roman Et que ne durent que les moments doux. C'est le premier que je lis de cet auteur, ces précédents romans ne m'ont jamais tenté, parce que j'avais peur de pleurer (oui, quand un roman parle de mamies, même si c'est très beau et émouvant, j'ai toujours peur d'une fin tragique... je suis sur mes gardes depuis "Ensemble, c'est tout" d'Anna Gavalda).
Cette fois, je me suis sentie appelée par la quatrième de couverture, et j'ai bien fait.

Résumé :
L’une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt. Elle est minuscule, pourtant elle prend déjà tellement de place.
L’autre vient de voir ses grands enfants quitter le nid. Son fils laisse un vide immense, mais aussi son chien farfelu.
L’une doit apprendre à être mère à temps plein, l’autre doit apprendre à être mère à la retraite.

C’est l’histoire universelle de ces moments qui font basculer la vie, de ces vagues d’émotions qui balaient tout sur leur passage, et de ces rencontres indélébiles qui changent un destin.


Avec une infinie justesse et beaucoup d’humour, Virginie Grimaldi déroule le fil de leur existence et nous invite à partager leurs joies et leurs angoisses, mais aussi les souvenirs, les rêves et les espoirs.
Je ne suis pas encore maman, mais j'ai été profondément touchée par ce roman comme si je l'avais été.
C'est tout en beauté, tout en justesse, tout en émotion, débordant de réalité, de vérité sur cet amour, particulièrement difficile à écrire, d'une mère pour son enfant.

Je l'ai fait lire à ma mère, qui pour le coup, est bien placée pour savoir, sa lecture l'a encore plus transcendée.
C'est une lecture qui m'aura vraiment marquée (comme "La vie rêvée des chaussettes orphelines" de Marie Vareille, qu'il faudra à tout prix que je vous présente, sans doute dans un topic dédié).
Je vous le recommande sérieusement, et si vous n'aimez pas ce style, alors faites une heureuse, offrez ce roman à votre maman. ;)

Quant à moi, je vais peut-être me laisser tenter par ces autres romans... :)

En parallèle, en-dehors de toutes mes habitudes de lecture, j'ai commencé l'autobiographie de Michelle Obama (Devenir) qui m'intriguait depuis plusieurs années. La lecture que j'ai commencé (j'en suis même pas à la moitié) est super intéressante (non, mais quelle femme !), mais c'est un ouvrage que j'ai temporairement délaissé, trop impatiente de m'évader cette fois vers du petit policier...

C'est ainsi que je me suis retrouvée avec un formidable récit graphique du journaliste Raynal Pellicer et de l'illustrateur Titwane, intitulé Brigade criminelle - immersion au coeur du 36, quai des Orfèvres. Un mot, non deux : palpitant, saisissant. Et de surcroît un bel ouvrage.

Comme j'ai super peur des thrillers mais que j'avais quand même très envie d'un petit polar (mais un petit polar qui fait pas trop peur), je me suis laissée tenter par Curriculum mortem d'Enzo Bartoli. Je sais pas, je le sentais bien, et j'ai eu raison de me laisser tenter :
Un cadavre est retrouvé au petit matin dans un conteneur à ordures du boulevard Barbès. À la clef : une veuve, deux orphelins, un chômeur de moins sur les listes de Pôle emploi et un Curriculum Vitae qui porte bien mal son nom.

Pour les deux flics de la Crim’ qui « dérouillent » cette nuit-là, commence une longue et morbide enquête sur une mort que personne, ou presque, ne semble regretter...
L'enquête est rondement bien menée, les personnages extrêmement attachants, je me suis vue exploser de rire deux fois. J'ai tellement été accro à cette lecture, que j'ai commandé les autres bouquins de la série.

Voilà-voilà... ;*

Cherry
Messages : 77
Enregistré le : 11 mars 2018, 23:47
Contact :

Re: Vos lectures du moment

Message par Cherry »

@La ptite Clo J'ai découvert Au Bonheur des Dames au collège. On devait lire une édition simplifiée et personnellement j'aimais bien l'histoire mais les longues descriptions m'avaient pas mal rebuté. L'histoire d'amour entre Denise et le patron est juste trop mignonne :hug: J'ai aussi dans ma PAL Becoming de Michelle Obama depuis près d'un an et je ne l'ai toujours pas ouvert :o
Sinon comme lecture j'ai entamé Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë mais ça fait des semaines que ce livre traîne dans la poussière. Je suis environ à un quart de l'histoire... Mais Heathcliff est vraiment un personnage inoubliable et je ferais mieux de poursuivre la lecture pour connaître la suite de ses aventures et sa revanche sur le destin :tears-joy:

Avatar du membre
La ptite Clo
Messages : 62
Enregistré le : 07 janv. 2018, 12:35
Contact :

Re: Vos lectures du moment

Message par La ptite Clo »

@Cherry On est d'accord, les descriptions de Zola, c'est un vrai challenge (à tout âge) ! :DD

Les Hauts de Hurlevent fait aussi partie des classiques que j'aimerais lire, avec Autant en emporte le vent. ;)

Avatar du membre
Keina
Messages : 590
Enregistré le : 06 janv. 2018, 22:00
Contact :

Re: Vos lectures du moment

Message par Keina »

@La ptite Clo Oh oui, Au bonheur des dames, je l'ai relu au début de l'été, juste pendant la période post-confinement ultra anxiogène, ça m'a fait un bien fou ! :hug:
La vie rêvée des chaussettes orphelines, je l'ai dans ma liseuse, tu me donnes envie de le commencer dès ce soir ! (Mais ce ne serait pas raisonnable vu que j'ai déjà deux livres en cours sur celle-ci...)
Quant à la BD Brigade Criminelle, je plussoie complétement, il trône dans ma bibliothèque depuis que j'en avais lu un extrait dans la Revue dessinée. De base, j'adore la BD documentaire, et celle-ci est vraiment très prenante et instructive.
De mon côté j'ai fini il y a peu Les illusions de Sav-Loar de Manon Fargetton, et même si je ne l'ai pas dévoré de bout en bout (il est très long !), j'ai vraiment apprécié ma lecture. De la fantasy qui bouscule les codes du genre, en mettant l'égalité homme/femme au centre du récit, avec beaucoup de nuances, de questionnements, de remises en question.
Voici le résumé :
Dans le royaume d’Ombre, les femmes qui possèdent le don sont persécutées par le Clos, ordre religieux patriarcal qui voit en elles une menace. C’est dans la cité devenue légendaire de Sav-Loar, protégée par une série de sorts et d’illusions au cœur de la forêt des Songes, que se réfugient ces femmes depuis des décennies. Lorsqu’à l’adolescence, Bleue découvre ses puissants pouvoirs, elle s’allie à un groupe d’esclaves pourchassés par des hommes du Clos pour rejoindre la ville des magiciennes bannies. Au cours de ce périple dangereux, elle croisera Fèl, une beauté manipulatrice et éprise de liberté, et Til’Enarion, un redoutable membre du Clos qui traque les jeunes magiciennes pour les éliminer... Les prémices d’une guerre impitoyable se profilent entre les magiciennes et le Clos. De quel côté se rangeront Bleue, Fèl, Til’Enarion et leurs compagnons dans ce conflit ? Un mythe pourra-t-il renverser l’ordre établi ?
Leur seul espoir : rejoindre Sav-Loar, la ville des magiciennes, dissimulée au cœur du royaume d'Ombre !
Depuis j'ai entamé deux livres "catastrophes" très différents l'un de l'autre : Il nous reste le ciel de Chloé Bertrand et Les Errants tome 2 de Denis Labbé. Et pour l'instant j'aime les deux !

Avatar du membre
La ptite Clo
Messages : 62
Enregistré le : 07 janv. 2018, 12:35
Contact :

Re: Vos lectures du moment

Message par La ptite Clo »

@Keina Si déjà tu as les chaussettes orphelines sur ta liseuse, c'est déjà chouette ! :p
Vraiment, il m'a tellement soufflée par l'émotion qu'il dégage que je me suis vue écrire à l'auteur pour la féliciter et la remercier !

Avatar du membre
Jupsy
Messages : 220
Enregistré le : 06 janv. 2018, 17:54
Contact :

Re: Vos lectures du moment

Message par Jupsy »

Récemment, j'ai terminé le petit essai féministe Moi les hommes, je les déteste par Pauline Harmange. Derrière ce titre se cache le terme misandrie, que l'autrice va prendre le temps d'expliquer avec soin. Elle va expliquer aussi en quoi ce n'est pas le contraire de la misogynie et pourquoi la misandrie peut s'avérer bénéfique. C'est très intéressant, surtout pour les personnes qui souhaitent mieux comprendre ce concept souvent mal expliqué. Après cet essai est aussi et surtout une véritable ode à la sororité, à l'importance de s'entraider en tant que femmes, à se retrouver dans des milieux safe sans craindre de micro agressions.

Bref je recommande ce livre, qui a connu un petit vent de polémique puisqu'un fonctionnaire du ministère délégué l'égalité femmes-hommes a menacé de censurer le livre et de poursuivre l'éditeur. Le résultat est plutôt un effet Streisand qui a boosté les ventes du livre. D'ailleurs il est épuisé car la petite maison ne peut plus gérer les commandes, ce qui va le pousser chez une autre maison d'édition qui pour l'éditer à des tirages plus élevés. Ce n'est pas encore décidé, mais je dois avouer que je suis très heureuse du succès de cet essai dont le contenu me semble vraiment intéressant à connaître.

Sinon j'ai aussi lu un manga Adieu mon utérus par OKADA Yuki qui raconte son parcours lorsqu'elle a appris qu'elle avait un cancer. Elle raconte son parcours, la manière dont elle a appris la nouvelle, dont elle l'a géré avant de prendre la décision de se faire soigner. Je conseille aussi car il y a plein de choses intéressantes dans ce livre, que ce soit dans la manière dont elle a géré la nouvelle, mais aussi dans sa volonté d'épargner les autres de cette dernière. La mangaka a voulu faire ce livre pour aider ceux qui vont en passer par là et qui ne savent pas à quoi s'attendre, qui se sentent seuls... et c'est une chouette initiative. Là aussi je conseille même si TW sur le cancer, bien entendu.

Sinon en ce moment, je lis tranquillement le Prieuré de l'Oranger par Samantha Shannon. La lecture se passe bien, j'aime bien la mise en place de l'univers qui se fait sans excès. Certaines héroïnes commencent déjà à me plaire beaucoup... et me v'là déjà à vouloir en marier certaines... ce qui m'a peut-être fait aller vérifier la fin pour m'assurer que je shippais dans le vide. :smirk:

Petit ajout : L'essai féministe va être rééditer chez les éditions du Seuil.

Avatar du membre
Praline
Messages : 103
Enregistré le : 09 janv. 2018, 08:51
Localisation : Dans une chocolaterie.
Contact :

Re: Vos lectures du moment

Message par Praline »

Petit partage d'une nouvelle collection parue chez Thierry Magnier appelée L'Ardeur et qui est une petite pépite en devenir ! Il s'agit d'une collection de livres érotiques pour adolescents, et franchement j'aurais adoré tomber sur ces romans quand j'avais 16 ans et que je me posais des questions sur la sexualité.

Il y a actuellement 4 titres parus dans la collection, dont trois destinés aux 16 ans et +, et un aux 13 ans et + :
  • Le point sublime, de Manu Causse
  • Le goût du baiser, de Camille Emmanuelle
  • Toute à vous, de Maïa Brami
  • Touche-moi, de Susie Morgenstern (si si!), celui-là étant le 13+.


Je n'ai pas encore lu "Toute à vous", mais je peux vous dire que les trois autres sont très bien. J'ai particulièrement aimé "Le goût du baiser" où l'on suit une jeune fille qui a perdu l'odorat suite à un accident et qui voit sa vie (y compris intime) sérieusement impactée par cet handicap. J'ai trouvé ces romans plutôt pédagogiques et décomplexants par rapport à tout un tas de sujets.

Sinon, j'essaie péniblement de terminer un Michel Bussi que m'a prêté ma maman mais je n'accroche pas à son écriture, et je vais commencer Circé, de Madeline Miller qui, paraît-il, est excellent. :)

Avatar du membre
Hylla
Messages : 277
Enregistré le : 06 juin 2020, 11:13
Localisation : On ne sait où, mais résolument pas ici
Contact :

Re: Vos lectures du moment

Message par Hylla »

Petites pensées nostalgiques en lisant vos échanges sur Au Bonheur des Dames !

J'ai commencé cet été Le Nom de la Rose que je voulais lire il y a des années, et j'ai bloqué... Je ne suis pas du tout rentré dans l'oeuvre et malheureusement, lecture après lecture, j'ai juste fini par ne plus lire du tout tant la tâche m'était pénible. Il m'a fallu beaucoup de temps pour accepter d'arrêter ce livre, car je fais partie des ayatolas qui en général se font un point d'honneur à aller jusqu'au bout ! Mais là, ce n'était plus possible. Et c'est très certainement un livre super chouette, malheureusement je n'ai pas accroché.

Du coup j'ai repris mon immersion de l'année dans la littérature japonaise que j'ai découverte pendant le confinement et je me régale. J'ai dévoré Tsubaki, d'Aki Shimazaki, et je vais m'attaquer ce week-end à la suite. Ce sont cinq livres très courts, si beaux, élégants et poétiques. Une très belle découverte que cette série que je vous recommande chaudement !

Avatar du membre
Isapass
Modératrice
Messages : 5490
Enregistré le : 06 janv. 2018, 14:37
Localisation : Euh... je suis où, là ?
Contact :

Re: Vos lectures du moment

Message par Isapass »

@Hylla J'ai lu Le nom de la rose il y a très longtemps et effectivement c'est une épreuve :DD Au final, j'étais sortie de ma lecture non seulement fière d'avoir escaladé ce monument, mais aussi avec un bilan positif parce que l'histoire est quand même remarquable. Ceci dit, comme je peux faire la comparaison entre les deux, je peux peut-être te consoler en te recommandant de revoir le film de Jean-Jacques Annaud qui est pour moi un vrai chef-d'œuvre en tant que tel mais aussi une adaptation très fidèle. Contrairement à la série sortie récemment, que personnellement j'ai trouvée assez naze et qui comporte des arcs supplémentaires qui décrédibilisent l'histoire principale).
Et j'ai une autre recommandation : ne tente pas Le pendule de Foucault de Umberto Eco ! A côté, Le nom de la rose est une rigolade. Il faut le lire avec un dictionnaire sous la main tellement le vocabulaire est spécifique et complexe, et la syntaxe est TRES ardue. En plus, je l'ai lu quand j'habitais à Paris, donc en majorité dans les transports ce qui est moyennasse niveau concentration. Ce qui fait qu'entre la complexité du texte et les conditions, j'ai zappé la moitié de l'histoire alors qu'elle est passionnante.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité