De l'écriture des suites

Répondre
Avatar du membre
Zénodote
Messages : 691
Enregistré le : 09 janv. 2018, 00:25
Contact :

De l'écriture des suites

Message par Zénodote »

Coucou la plumauté,

Comme il me semble qu'on n'a pas de sujet récent dédié aux romans en plusieurs tomes, et comme il y a ici un certain nombre d'adeptes des duologies, trilogies, tétralogies et plus (je me demande d'ailleurs qui détient le record de la plume la plus prolixe, les jeux sont ouverts), voici un post pour en parler. Une saga des sagas!

J'avais initié un sujet sur l'écriture des tomes 2, mais le sujet étant un peu trop centré sur mes angoisses personnelles, les admins m'ont suggéré d'en créer un autre, plus large. Donc voilà :DD

Avez-vous rencontré des difficultés pour écrire une suite ? Qu'est-ce qui vous a bloqué ? Comment avez-vous surmonté ça ? Et de manière générale, comment vivez-vous l'écriture d'histoires sérielles?

Tchüss

Zéno

Avatar du membre
Fannie
Messages : 4859
Enregistré le : 07 janv. 2018, 14:04
Localisation : Un îlot au milieu de l'Europe
Contact :

Re: De l'écriture des suites

Message par Fannie »

Comme je ne suis pas (encore ?) concernée en tant qu’autrice, je vais donner mon point de vue de lectrice.
Je dois avouer que je suis souvent découragée par le nombre ou l'épaisseur des volumes. Il y a des histoires qui m’auraient attirée d'après le résumé du livre que j'ai tenu entre les mains, mais dans lesquelles je ne me suis jamais lancée parce que c'étaient des sagas ou parce que le livre était trop épais à mon goût. À vrai dire, je suis une lectrice très lente et j'ai peu de temps pour lire, ce qui explique ma réaction. (La Passe-Miroir est l'unique saga que j'ai lue en entier.)
Le concept d'une série de romans qu'on peut lire indépendamment les uns des autres, mais qui se déroulent dans le même univers et mettent en scène les mêmes personnages me semble plus séduisant parce que chaque volume raconte une histoire qui se tient et qu'en n'en lisant qu'une partie, on n'a pas l'impression qu'on s'est arrêté au milieu d'un récit..

Avatar du membre
Pluma Atramenta
Messages : 354
Enregistré le : 06 juin 2020, 17:25
Contact :

Re: De l'écriture des suites

Message par Pluma Atramenta »

Personnellement, j'évite d'écrire de très longues sagas. (et je dois dire que je n'aime pas trop en lire également) Deux livres, trois livres, mais pas plus, car je sais que je vais finir par décrocher. Je pense que je suis dans un âge qui se doit d'être largement "oxygéné". On lit dans mes écrits mes propres sentiments ; or, si ces sentiments varient incessamment… En effet, ma plume évolue drôlement vite et je n'ai pas envie de me retrouver dans une spirale infernale de "youpi j'ai fini le deuxième tome ! mais maintenant le premier est d'un niveau bien inférieur, il faut penser à le réécrire… Youpi j'ai fini la réécriture ! Mais maintenant certains éléments de ce tome ne collent plus avec ceux du second, il faudra que je rafistole ça dans les plus brefs délais…" etc, etc.
Plus jeune, je me suis lancée dans l'écriture d'une saga à six livres, et je me suis arrêtée en pleine rédaction du troisième. J'avais vraiment plein d'autres idées d'histoires à approfondir, elles me faisaient de l'œil, j'ai donc laissé tomber. Elle ne correspondait plus à ce que je voulais transmettre à travers mes mots.
Je l'ai jamais reprise depuis. (et ne compte d''ailleurs pas la reprendre, hum, hum)

Je pense donc qu'il ne faut pas trop s'engager dans de longues sagas, surtout pour des "peus-d'expériences" comme moi :laughing:
Modifié en dernier par Pluma Atramenta le 02 mai 2021, 13:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Eryn
Messages : 533
Enregistré le : 06 juin 2020, 16:04
Contact :

Re: De l'écriture des suites

Message par Eryn »

J'aime beaucoup le format trilogie, et j'aimerai bien en écrire une...
De mon côté, le projet que je suis en train d'essayer de terminer (Pyrite Ebène) est un one shot, déjà parce que je l'ai vu comme ça, et ensuite parce que je me disais que en tant qu'auteure débutante, se concentrer sur une histoire en un seul tome, c'est déjà suffisamment complexe comme ça !

Après, dans mon nouveau projet, j'ai prévu une trilogie (comme je disais, j'aime beaucoup ce format), ça permet d'accorder plus de temps aux personnages, aux intrigues secondaires, de donner plus de complexité et peut être du coup faire des tomes moins longs qu'un one shot. / Mais du coup j'ai du mal à ne pas m'y perdre, c'est plus difficile à gérer pour moi, bien qu'intéressant et plaisant à faire !

Pour ce qui est des séries plus longues que des trilogies, il faut vraiment que l'histoire tienne la route pour pouvoir poursuivre, je trouve. Par exemple, HP, l'histoire entière a été prévue pour faire 7 tomes, du coup on retombe parfaitement sur ses pieds et ça fonctionne (hum, par contre le 8e livre...). Mais j'ai le souvenir d'avoir été déçue par certaines séries parce que justement, la trilogie de départ étant terminée, l'auteur s'est mis à publier un nouveau livre tous les ans, et au final, ça ne veut plus rien dire (par exemple, la suite de Peggy Sue, de Brussolo, il y a en effet l'un des tomes (le 5 je crois) qui résoud des problèmes non résolus de la trilogie de départ, mais j'ai trouvé que la suite était inutile, et je trouvais ça dommage que l'auteur surfe sur la vague au lieu de créer une nouvelle histoire, d'autant plus que ce n'est pas le talent qui lui manque !)
Idem avec la série Artemis Fowl, j'adore l'histoire et les personnages, mais la trilogie d'origine était bien comme ça !

Après, Pierre Bottero a fait au final 9 livres sur son univers Gwendalavir, 6 tomes sur le personnage d'Ewilan et 3 sur Ellana, et pour le coup j'ai adoré, parce que dans la trilogie d'origine, c'était clair qu'il n'avait pas tout dit, les suites se sont bien enchaînées sans que ça fasse "je surfe sur la vague" justement !

Avatar du membre
Renarde
Messages : 1660
Enregistré le : 15 juin 2019, 22:39
Localisation : Suisse
Contact :

Re: De l'écriture des suites

Message par Renarde »

Honnêtement, je n'avais pas du tout prévu d'écrire deux tomes à la base. Vu que je suis une incorrigible jardinière qui ne fait pas du tout de plan, c'est en approchant les 140'000 mots que je me suis dit que ce serait une bonne idée de clôturer tout ça et de faire un second tome pour ce qui restait. Et si je peux éviter de reproduire ça pour mes futurs romans (j'ai 2 autres idées en tête), je préfère.

J'aimerais vraiment me cantonner à un seul tome dans la mesure du possible. Autant, en tant que lectrice, j'apprécie de retrouver les personnages que j'ai aimé et de poursuivre un bout de leur histoire dans d'autres volumes, autant, en tant qu'autrice, je trouve cela limite anxiogène. Et je ne l'avais pas du tout anticipé.

Lorsqu'on lit un livre, on peut l'aimer. Ou non. Typiquement, je ne m'attends pas du tout à ce que tout le monde apprécie mon livre. Si vous adorez les longues descriptions et que le mot "prophétie" vous donne de l'urticaire, clairement, ce n'est même pas la peine d'essayer :DD
Je conçois pleinement qu'on trouve ma première partie brouillonne, que mon héros agace ou indiffère, qu'il y ait trop de ceci ou pas assez de cela, c'est normal. On ne peut pas plaire à tout le monde.
Par contre, cela me ferait mal au cœur que des gens qui aient vraiment aimé le premier tome soient déçus par le deuxième. C'est cela qui m'effraie. De décevoir. Surtout que je démonte pas mal de choses dans cette deuxième partie qui semblaient acquises dans la première. Donc j'ai largement plus la trouille de faire lire mon tome 2, clairement, malgré - ou plutôt à cause de tout l'enthousiasme que j'ai reçu pour le premier.

J'ai partagé ces doutes sur mon JdB, et j'ai reçu d'excellents conseils. J'ai donc fait lire à deux alpha-lecteurs la première partie de ce deuxième tome (coucou [mention]Mart[/mention] ), histoire d'avoir un avis extérieur. Deux personnes qui avait beaucoup aimé le premier. Et ça a passé. Et ça m'a donné le courage de commencer à poster sur FPA.

Je ne sais pas si un jour j'arrêterai de continuellement douter de moi. Si au moment d'écrire "Hope" (titre provisoire de ma deuxième histoire), je n'aurais pas les mêmes angoisses (est-ce que ceux qui ont aimé La Prophétie des Lucioles vont être déçus par ce changement total d'ambiance ?). Sans doute. Au moins, j'ai déjà expérimenté ce sentiment et je passerai à nouveau par une alpha-lecture pour surmonter cela.

Avatar du membre
DylanLuka
Messages : 48
Enregistré le : 21 août 2019, 20:16
Localisation : Île-de-France
Contact :

Re: De l'écriture des suites

Message par DylanLuka »

Je n'ai jamais travaillé sur une histoire en réussissant à la contenir dans un seul tome... Je me lance toujours dans des trucs si complexes que je me rends très vite compte qu'il faudrait une suite, et quand t'es encore dans la partie préparation du plan, ça fait peur.
Du coup, pour l'instant, je n'ai écrit qu'un tome 2 (pour ma trilogie) et bizarrement, je n'ai pas rencontré plus de difficultés que ça dans le sens où il s'agissait de la suite logique du 1, et qu'elle était donc prévue. En revanche, j'ai eu beaucoup moins de retours sur celui-là, donc en réalité, j'ignore exactement où m'en tenir (même si ma meilleure amie a beaucoup aimé). D'autant plus que chacun de mes tomes est différent de l'autre, un peu comme [mention]Renarde[/mention], d'une manière que j'ai peur que mes lecteurs n'accrochent pas à l'un ou à l'autre. L'un est plutôt paranormale/romance, l'autre est plus fantastique, l'autre est un peu science-fiction... du coup voilà :tears-joy: l'atmosphère n'est pas la même, même si l'idée de base et les personnages ne bougent pas. J'espère que les gens s'accrochent à eux plus qu'autre chose, en réalité.
C'est compliqué, mais je suis un fidèle architecte et je suis persuadé que c'est toujours plus compliqué quand tu ne prépares pas à l'avance !

Avatar du membre
arno_01
Messages : 20
Enregistré le : 21 déc. 2019, 19:27
Contact :

Re: De l'écriture des suites

Message par arno_01 »

Me concernant la plupart des histoires que j'ai en tête sont en plusieurs tomes. (voir plusieurs cycles de plusieurs tomes - pas forcément avec les mêmes personnages, mais dans le même univers et avec un certaine continuité de l'histoire).

Mais tout comme Eryn , en tant qu'auteur débutant j'ai d'abord commencé par une de mes histoires en oneshot (non publié sur PA), et là je travaille à une histoire qui était au départ prévu sur 2 tomes (en cours de publication sur PA), mais qui au final en fera trois je pense.
Le problème que j'ai sur cette histoire est que la séparation en tome tient de deux éléments :
- Le premier scénaristique : la séparation de l'histoire en péripétie principale / en arrivé à des états intermédiaires
- Le second concerne la taille d'un tome (qui certes peut varier beaucoup d'un roman à l'autre)
Et dans mon cas, j'arrivais à un tome 2, qui serais peut-être deux fois plus grand que le tome 1. Mais au niveau du scénario, le tome 1 s'arrête 'naturellement' à sa fin, et je peux difficilement passer l'un dans l'autre.

Pour mes autres histoires en séries (que je vis à défaut d'écrire), je forme dans ma tête une sorte de plan (plus ou moins précis), et de temps en temps, je remarque que dans l'histoire j'arrive à des coupures :
- soit parce que j'arrive à un état stable - une sorte de pause dans l'histoire
- soit parce que l'histoire / le rythme / les préocuppations vont changer

Mais j'ai vraiment choisis de ne pas commencer par écrire ces histoires (déjà que je mets du temps pour les livres plus court, alors une série), et qu'il me faut du temps pour écrire le plan déjà. Dans mon histoire en cours, alors que j'ai terminé le tome 1, en cours d'écriture du tome 2, je me rend compte qu'il faut que j'aille légèrement modifié le tome 1, pour rajouter / modifier des détails.
J'ai toujours aimé dans les séries quand certains détails sont pensés sur plusieurs tomes. Ex dans HP, la pierre de Bézoard introduit dans le tome 1, et utilisé dans le 6 => je trouve que c'est génial, et il y en a plein dans HP.

Avatar du membre
Eryn
Messages : 533
Enregistré le : 06 juin 2020, 16:04
Contact :

Re: De l'écriture des suites

Message par Eryn »

Me revoilà sur ce topic !
Mon one shot plus ou moins terminé, j'ai aussi fini le premier jet d'une partie I d'une probable trilogie. Mon problème étant celui-ci : je galère à faire ma suite ! Selon comment je vois les choses, pour que la trilogie fonctionne en tant que trilogie, il faut que chaque partie soit une histoire en elle même, mais que certains éléments ne soient pas résolus tout de suite pour pouvoir faire une suite.
Là ma première partie, je ne sais pas trop si elle répond à ça : j'ai effectivement énormément de questions sans réponses à la fin de cette partie, mais le "tome 1" est-il pour autant suffisamment abouti pour pouvoir fonctionner seul ? Aucune idée...

Avatar du membre
Audrey Lys
Messages : 4763
Enregistré le : 30 août 2018, 14:27
Contact :

Re: De l'écriture des suites

Message par Audrey Lys »

@Eryn je dirais que c'est assez difficile de répondre sans lire l'histoire, peut-être peux-tu demander à tes lecteurices ?
Personnellement j'écris aussi une trilogie dont tome est divisé en trois parties. J'essaie de faire une histoire à chacune d'elles, mais évidemment l'intrigue principale, elle, continue. Disons que chaque partie est une "étape" entre deux climax.
Le climax, je trouve, est un bon moyen de marquer la fin d'une partie et d'en commencer une autre dans la foulée. Ainsi on a : montée de la tension au fil de la partie, puis climax, puis une autre partie (sans forcément faire de grande conclusion puisqu'on reste à l'intérieur d'un tome). Évidemment il y a aussi une gradation des climax, surtout le dernier du tome qui doit surpasser les autres en toute logique.
Je ne sais aps si ça t'aide :'D

Avatar du membre
Eryn
Messages : 533
Enregistré le : 06 juin 2020, 16:04
Contact :

Re: De l'écriture des suites

Message par Eryn »

Si ça m'aide @Audrey Lys ! Je pense que dans mon cas, il faut surtout que je retravaille déjà un peu ma partie 1 pour savoir quelles lignes j'ai envie de développer dans la partie 2, tout en gardant en tête que toutes les questions posées dans la partie 1 doivent trouver leur réponse quelque part...
Ton idée de se focaliser sur les climax est une bonne idée aussi !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité