La pression de l'écriture (et les blocages qu'elle entraîne)

Avatar du membre
LionneBlanche
Messages : 1248
Enregistré le : 25 juil. 2018, 09:50
Localisation : Je ne sais pas, me suis perdue.
Contact :

Re: La pression de l'écriture (et les blocages qu'elle entraîne)

Message par LionneBlanche »

L'avantage des carnets, calepins et autres feuilles volantes, c'est effectivement qu'ils permettent d'éteindre l'ordinateur, de se plonger réellement dans sa tâche. Par contre, il faut recopier ensuite.... J'améliore souvent en le faisant, mais il faut aussi trouver la motivation de le faire et parfois, j'ai l'impression de refaire le travail deux fois. :downcast:
Cela dit, quand je bloque, personnellement, revenir au crayon m'aide très souvent : j'ai l'impression que je réfléchis mieux, je pars moins dans tous les sens, je me pose, et c'est bénéfique.

Avatar du membre
Aramis
Messages : 91
Enregistré le : 22 juin 2020, 22:44
Contact :

Re: La pression de l'écriture (et les blocages qu'elle entraîne)

Message par Aramis »

Coucou ! Je me permets d'ajouter mon grain de sel car je n'ai pas l'impression que ça ait été abordé, mais tu peux aussi garder ce projet là pour plus tard.

Je m'explique ; je comprends ton cas dans une certaine mesure : j'ai été très longtemps totalement paralysée par la peur de l'échec et le poids de mes propres exigences. J'avais l'impression d'être au pieds d'un énorme noeud, sans jamais trouver le moindre bout de fil sur lequel commencer à tirer pour le défaire. Comme toi, j'ai un projet important pour moi qui me trotte dans la tête depuis fort longtemps. j'avais commencé à en écrire une partie à un moment donné, avant de me rendre compte qu'en fait ce projet était tout simplement trop compliqué pour mon niveau d'écriture.

Chaque projet à son propre temps. Parfois, on tente d'écrire sur un sujet, ou une forme qu'on n'a pas encore les outils pour maîtriser. C'est ok. Garder ton projet au chaud ne veut pas dire que tu ne l'écrira jamais, simplement que tu te construit les armes nécessaires pour l'abattre. Je pense qu'il est aussi super important de travailler sur cette notion de projet de vie ; d'une part je crois que même si un projet nous accompagne depuis longtemps, rien ne nous garantie qu'à terme, ce sera le plus important ou le plus réussis de nos expériences. Cette notion de projet ultime, c'est une pression immense qu'on se met tout seul alors qu'on a la possibilité d'écrire autant d'histoires qu'on veut et surtout, de se louper autant de fois qu'on veut. Si ça se trouve, à l'heure d'aujourd'hui si tu parviens à l'écrire, il manquera la moitié de ce que tu veux dire dedans, et tu le réécrira dans plusieurs années, tout ou partie, ou juste en gardant les personnages, ou l'univers, ou quoi, ou qu'est-ce. Bref, n'oublions pas qu'en fait on n'a pas vraiment de contrôler sur ce qui sera ou pourra être l'oeuvre de notre vie (on peut aussi ne pas en avoir) et que cette notion n'a pas vraiment d'importance.

Donne toi aussi une chance, si tu choisis de persévérer plutôt que de tenter quelque chose d'autre sur lequel tu te mettra moins la pression car ce sera d'office un projet que tu considérera moins important (mais qui pourrait le devenir), donne toi le droit de le louper. Tu auras le droit de recommencer autant de choses et de fois que tu voudra.

Voilà, j'espère que ça peut t'être utile ! Oui, je raconte tout ça, d'ailleurs, parce que ne parvenant pas à écrire ce projet en question, je me suis tout simplement lancée sur autre chose (et je galère parfaitement aussi, mais au moins ça prend forme hahaha)

Avatar du membre
Yvaine
Messages : 1091
Enregistré le : 06 janv. 2018, 14:30
Localisation : France
Contact :

Re: La pression de l'écriture (et les blocages qu'elle entraîne)

Message par Yvaine »

Hello !

@LionneBlanche Pour ma part, l'écriture à la main me frustre énormément (que ce soit en cours ou dans mes projets personnels, d'ailleurs). Mes idées vont à toute vitesse, et à force de ne pas parvenir à les écrire au même rythme, j'en pars, ce qui me fait enrager... Donc c'est ordinateur ou rien haha (j'ai déjà tenté tellement de fois, c'est désespérant :screaming: )

@Aramis C'est vrai qu'il ne faut pas non plus se mettre la pression sur un projet "de vie", et ça paraît même idiot, dit comme ça. Des histoires, on en invente plein tous les jours, toutes n'ont pas vocation à être transmises, et certaines ont besoin de plus de temps de maturation que d'autres. J'ai juste tendance à être impatiente (après tout, quatre ans, c'est déjà long), et à désespérer de jamais réussir à faire quelque chose de ce projet.
J'ai tendance à ne pas m'arrêter au "trop compliqué" : ce qui compte, c'est d'écrire un premier jet, de poser tes idées, même si c'est loin d'être parfait, et d'y revenir ensuite, quand tu auras développé de nouvelles compétences, une nouvelle fluidité, etc. Ayant longtemps repoussé de nombreux projets en me disant que je n'étais pas "prête", j'ai fini par ne jamais en écrire certains, tout en étant persuadée qu'ils auraient pu avoir leur chance, avec quelques réécritures.
C'est drôle que tu parles de projet "secondaire", parce que c'est justement ce que j'ai fait en septembre 2021, avec un projet théâtral, qui est finalement devenu très important pour moi, et que je compte envoyer à des ME bientôt haha ! Il est vrai que les projets secondaires 1) constituent un bon moyen de s'entraîner à écrire dans le style visé par le projet principal, et 2) peuvent vite donner lieu à une écriture sans pression, décomplexée, et pourtant infiniment libre et fascinante.
En tout cas, j'espère que tu parviendras à écrire ce que tu veux, quand tu le veux, comme tu le veux, sans désespérer <3

Pour ma part, j'ai (enfin) réussi à achever un premier jet de mon projet de 2018 ! C'est court, c'est brouillon, et c'est très éloigné de ce que je vise (et du concept d'origine aussi, d'ailleurs), mais ça a le mérite d'être là. Un premier jet, c'est une base que je pourrai retravailler dans quelques mois/années, quand je serai prête. Cette réussite, cette étape enfin franchie, c'est grâce à vous, à vos conseils, et à la ténacité qu'ils m'ont inspirée. Alors merci <3

Avatar du membre
LionneBlanche
Messages : 1248
Enregistré le : 25 juil. 2018, 09:50
Localisation : Je ne sais pas, me suis perdue.
Contact :

Re: La pression de l'écriture (et les blocages qu'elle entraîne)

Message par LionneBlanche »

Yvaine a écrit : 22 sept. 2022, 21:55 Hello !

@LionneBlanche Pour ma part, l'écriture à la main me frustre énormément (que ce soit en cours ou dans mes projets personnels, d'ailleurs). Mes idées vont à toute vitesse, et à force de ne pas parvenir à les écrire au même rythme, j'en pars, ce qui me fait enrager... Donc c'est ordinateur ou rien haha (j'ai déjà tenté tellement de fois, c'est désespérant :screaming: )
Ah ça ! Il y a intérêt à écrire vite ! :'D Et c'est vrai que ce n'est jamais assez assez. Peut-être est-ce d'ailleurs cette lenteur relative, ce calme qui m'aide à mieux réfléchir...

Avatar du membre
Peridotite
Messages : 55
Enregistré le : 03 sept. 2022, 10:29
Contact :

Re: La pression de l'écriture (et les blocages qu'elle entraîne)

Message par Peridotite »

Tu as déjà testé la technique du flocon ? J'étais un peu bloquée ces derniers mois pour commencer mon nouveau roman et ça m'a débloqué : http://espacescomprises.com/series/methode-flocon/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités