Leçon 7 : L'importance de la négation

Répondre
Avatar du membre
Cricri
Admine
Messages : 476
Enregistré le : 27 nov. 2017, 18:40
Contact :

Leçon 7 : L'importance de la négation

Message par Cricri »

Xay a écrit :

Bonjour,

Vous souhaitez un coup de pouce pour améliorer votre négation ? Ou encore, la retravailler ? Voici un topic qui vous aidera à rebâtir les bases de la négation dans vos phrases, de A à Z.


La négation, en général

Pour commencer, la phrase typique de la négation. Elle est placée avant ("ne"), ainsi qu'après le verbe sujet de la phrase.
Exemple : Je vois le chien.
Exemple : Je ne vois pas le chien.

Mais, pourquoi ne pas l'enrichir ? Utilisons un vocabulaire plus riche pour représenter la situation, où nous ne voyons pas le chien.
Exemple : Je ne vois guère le chien.

...Ou d'autres circonstances. De différents mots, autres que "pas", peuvent signifier plus clairement notre point de vue, en négation.
Exemple : Je ne vois jamais le chien.
Exemple : Je ne vois plus le chien.


Attention, voici un cas particulier. L'utilisation du "nulle part" modifie légèrement les règles : le "ne" reste avant le verbe sujet, mais le "nulle part" se déplace avant la ponctuation qui vient. Voici quelques exemples.
Exemple : Je ne vois le chien nulle part.
Exemple : Malgré tout ce calme, je ne vois le chien nulle part.
Exemple : Je ne vois le chien nulle part, quoiqu'une trace est dissimulée dans la neige.

Négation en interrogation

En effet, la négation n'est pas la même lors de présence de phrase interrogative. En voici la forme : "Ne", verbe, pronom, forme de négation.
Exemple : Ne vois-tu pas le chien ?
Exemple : N'y a-t-il personne pour t'aider ?

Modification par un adverbe

Voici une règle qui me plaît bien : on conserve le "ne", mais remplaçons la deuxième négation par un adverbe, tels "aucunement", ou encore "nullement".
Exemple : Je ne suis nullement effrayé.
Exemple : Le chien n'a aucunement effectué ses besoins sur ton terrain.

Retrait/ajout

Il est possible de retirer la négation dans une phrase, qui rend donc un texte de forme avancée, riche, cherchée. Ce n'est peut-être pas grammaticalement permis, mais pourquoi pas, pour rendre son texte plus joli ?
Exemple : Jamais je ne le retrouverai.
Exemple : Pourquoi n'en faire qu'une bouchée ?

Voilà !
J'espère que ceci a pu enrichir votre vocabulaire.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité